L’Equateur en 8 jours

Je crois que découvrir un pays en 8 jours va bientôt devenir ma spécialité. Il faut dire qu’avec un emploi à plein temps, 8 jours est une durée assez idéale. Même si ça peut paraitre court, je tiens à vous prouver qu’on peut déjà découvrir beaucoup de choses.

Il y a quelques semaine je me suis donc envolée seule pour l’Equateur. Mon premier vrai long courrier. Je peux vous dire que les 11 heures de l’aller m’ont parues interminables. Mais heureusement, sur place j’ai retrouvé une de mes meilleures amies, mon acolyte de voyage, Hélène. Je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi mais ensemble, tous nos voyages ont été incroyables.

img_1087

Le premier jour nous avons arpenté la capitale du pays, Quito. La ville regorge de petits quartiers adorables et de places coloniales vraiment jolies, mais je ne vais pas vous dire que ça a été mon coup de coeur. Les moments magiques sont arrivés plus tard, quand nous nous sommes enfoncées dans la Sierra.

img_1078

En effet, l’Equateur offre une telle diversité de paysages et de milieu que le pays est divisé en quatre mondes (en réalité, ce sont simplement des régions) :

La Sierra qui est la partie andine du pays. La Cordillère des Andes offre dans cette région des paysages montagneux et des volcans à couper le souffle.

La Côte qui, comme son nom l’indique est la plaine littorale du pays.

La région Amazonienne qui couvre la moitié du pays.

Les Galapagos, que je n’ai pas besoin de vous présenter. Un paradis pour les animaux et les plantes. On oublie souvent que ces îles appartiennent à l’Equateur.

Pour notre semaine de vadrouille, nous nous sommes concentrées sur la découverte de la Sierra, dont Quito fait partie.

Notre premier arrêt a été le Quilotoa. Mais avant de vous décrire le lieu, revenons sur le trajet pour y aller depuis Quito. C’est à ce moment là que j’ai pris conscience de la chose la plus importante lors d’un voyage en Equateur : ne JAMAIS s’attacher à ce qu’on a prévu. Nous voulions passer au Quilotoa puis rejoindre la côte mais nous nous sommes vite rendues compte que le bus annoncé par le Routard qui aurait dû nous emmener au bord de l’eau n’existait pas. Il nous a donc fallu revoir toute notre organisation.

img_1103

img_1102

Après cette jolie nouvelle, nous avons aussi été refusées d’un premier bus et nous avons fait 5 heures de bus dans la campagne au lieu d’une heure en temps normal… Enfin bref, pour en revenir au Quilotoa. C’est un endroit incroyable, un lac dans le cratère d’un volcan dans lequel le ciel se reflète. L’endroit parfait pour faire des randonnées. Nous étions logées au Cloud Forest Hostal, une très chouette auberge à un prix défiant toute concurrence. Si vous logez au même endroit que nous, renseignez vous bien pour randonner du Quilotoa à l’hôtel, nous avons failli y passer la journée !

img_1118img_1126

L’étape suivante était le parc national du Cotopaxi. Un de mes meilleurs souvenirs, même si nous n’avons jamais vraiment vu le sommet du volcan. Lorsque le bus nous a déposées au bord de l’autoroute, le Routard nous indiquait de prendre une camionnetta (un pick up taxi). Le chauffeur nous proposait 30$ par personne pour nous emmener au parc. N’ayant pas du tout envie de payer ce tarif nous avons suivi des équatoriens et avons sauté à l’arrière d’un autre pick up, une famille qui se rendait au parc et qui a accepté de nous déposer. Nous avons donc finalement fait toute la visite du parc dans des coffres, faisant du stop au bord des chemins et marchant des kilomètres quand personne ne passait.

Cela étant dit, je tiens à vous prévenir que nous avons fais du stop car nous étions dans un parc fermé, avec des postes de contrôles à chaque entrées et quasiment que des touristes à l’intérieur. L’Equateur reste un pays moyennement sur, surtout quand vous êtes une jeune femme étrangère et naïve…

Revenons en au Cotopaxi, un parc national gigantesque au pied d’un volcan enneigé. Des paysages typiquement équatorien et si vous avez un peu de chance, des chevaux sauvages. En endroit magique.

Notre voyage s’est terminé à Mindo. Petit paradis amazonien perdu au milieu de la Sierra. La vallée de Mindo offre un micro climat très humide dans cette région extrêmement aride. Après des jours de paysages gris, tout ce vert m’a fait un bien fou. Nous étions logées dans le plus incroyable des hôtels, El Descanso, c’est en fait la maison d’un passionné d’oiseaux, il a donc créé un jardin incroyable attirant des colibris, des toucans et des perroquets. Le dortoir de 5 lits dans lequel nous avons dormi n’a pas de mur, il est directement ouvert sur une terrasse donnant sur le jardin. Nous nous sommes donc endormies, bercées par le chant des oiseaux. Un souvenir merveilleux.

A Mindo nous avons aussi visité un centre présentant des centaines de papillons et fait le chemin des cascades. A ne surtout pas rater ! Pour accéder à la ballade il faut prendre une sorte de benne accrochée à une tyrolienne. Ensuite la ballade dure environ 2h et donne vraiment l’impression d’un jardin tropical, c’est magique.

img_6029

Pour conclure, ce voyage en Equateur a été un moment hors du temps, je ne pensais pas voyager dans un pays si différent du mien aussi tôt. Le dépaysement a été total, et même si tout n’était pas à mon goût, j’ai beaucoup appris. Ce voyage à aussi été le plus aventureux que j’ai jamais fais. La journée à faire du stop était complètement improbable, et finalement, passer des heures à prendre le vent à l’arrière d’un pick up m’a fait me sentir tellement vivante !

Je ne conseillerai pas l’Equateur à des gens qui n’aiment pas les voyages un peu aventureux, par contre pour les autres, c’est un voyage dont vous vous souviendrez toute votre vie. On se sent vraiment à l’autre bout du monde. Vous pouvez retrouver ma vidéo du voyage sur Youtube ICI !

img_1261

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s