L’Ecosse en 8 jours

Cet été, l’amoureux et moi avons décidé, pour changer, de ne pas aller au soleil pendant nos vacances. La destination sur laquelle nous avons jeté notre dévolu : l’Ecosse.

En 2013, j’avais visité en quelques jours Edimbourg et j’étais déjà tombée complètement amoureuse de la ville. Alors je voulais absolument découvrir le reste de ce pays qui, j’en étais certaine, allait nous réserver un spectacle unique.

Nous avons commencé notre voyage par récupérer notre voiture de location, notre meilleure amie pendant 8 jours car nous avons décidé de mettre tout notre temps à profit pour visiter un maximum le pays.

capture-decran-2016-10-08-a-20-18-59

Notre première nuit est réservée à Inverness, à 300km d’Edimbourg, où nous avons commencé notre périple. Pour nous éviter 4 heures de route d’un traite, nous avons décidé de nous mettre immédiatement dans le bain Ecossais en visitant une distillerie de whisky, celle de Glenfiddich !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour moi, ça a été une véritable révélation. Au delà du folklore écossais, notre guide nous a réellement transmis sa passion du whisky. Je n’aime toujours pas ça mais ça m’attriste presqu’un peu, car avec l’histoire qu’il y a derrière la fabrication d’un whisky, je peux entièrement comprendre les personnes qui ne jure que par cet alcool. Il s’agit presque de poésie, tout est si joliment pensé.

Le deuxième jour, un peu épuisés par notre long voyage de la veille, nous avons décidé d’aller découvrir les alentours d’Inverness, et nous n’avons pas été déçus. Nous avons arpenté la côte dans tous les sens, profitant surtout du paysage, mais nous avons aussi visité Fort George, un fort militaire au bord de l’eau.

La troisième journée était celle que nous attendions le plus. Nous sommes partis en direction des fjords de l’Ouest et principalement la péninsule du Coigach. Nous avons été absolument fascinés par les paysages, les plages, les centaines de moutons en liberté et les tout petits villages que nous trouvions après des kilomètres de nature préservées et très sauvage. Définitivement, si vous avez du temps devant vous, je ne vous recommanderai jamais assez d’aller y passer une journée.

Le lendemain, jour 4, il est temps pour nous de quitter Inverness pour nous diriger au Sud. Notre but : Inveraray, porte des fjords du Sud. En route nous nous arrêtons au bord du plus que connu Loch Ness et nous passons par Glencoe et le Ben Nevis plus haut sommet de l’Ecosse. A Glencoe nous éprouvons une très grande frustration, nous savons que c’est l’un des endroits les plus exceptionnels d’Ecosse et nous sommes dans un brouillard épais qui nous laisse à peine entrevoir l’ombre des montagnes qui nous entourent.

A notre arrivée à Inveraray, nous savions que nous avions trouvé notre joyaux caché écossais. A peine quelques touristes, une auberge de jeunesse, et un petit village exceptionnel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre exploration des fjords du Sud a peut être été notre petite déception du séjour. Tarbert et sa péninsule son certes très mignons mais après ce que nous avions vu pendant 3 jours, il n’y avait rien d’incroyable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors nous avons assez rapidement décidé de faire 200km de plus pour retourner à Glencoe, le soleil ayant décidé de se joindre au voyage. Et nous n’avons pas du tout regretté notre décision. Je vous laisse juger par vous même de la différence, puis de la beauté de l’endroit sous le soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, nous partions en direction d’Edimbourg, mais avant, hors de question de rater un autre mythe écossais : un château. Nous avons décidé de visiter celui d’Inveraray et nous avons trouvé exactement ce que nous cherchions, une décoration très anglaise, des histoires de fantômes et un jardin magnifique !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour finir notre voyage, nous avons passé deux jours à Edimbourg. Comme je l’ai déjà évoqué, j’étais déjà complètement conquise par la ville. Mais ce voyage m’a encore plus convaincue que c’est, pour moi, la ville idéale. Une parfaite alliance entre histoire, modernité, nature et nourriture ! Armés de notre meilleur allié, notre guide du Routard, nous avons commencé par découvrir la vieille ville, la château et le Royal Mile…

Vous ne le savez pas encore mais culinairement, j’ai une passion, les jacket potatoes. D’énormes pommes de terre cuites au four et garnies de tout ce qui peut vous passer par la tête. En Ecosse, j’ai trouvé mon paradis, le Baked Potato Shop (56 Cockburn St), une échoppe dédiée entièrement aux jacket potatoes, avec des garnitures uniquement vegan ou végétariennes. Un réel délice.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour finir notre voyage avec un souvenir comme on en fait peu, nous avons décidé de gravir Arthur’s Seat. Arthur’s Seat est la montagne qui s’élève au bout du Royal Mile. De là haut, après une petite demie heure d’ascension une vue à couper le souffle nous attendait. Il n’y a que la belle Ecossaise pour nous permettre de nous retrouver en pleine montagne à seulement quelques centaines de mètres du centre ville. Un rêve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour conclure, je ne saurai jamais trop vous conseiller d’aller visiter l’Ecosse. Certes vous devrez surement affronter quelques jours de pluie, mais est-ce bien cher payé pour un pays qui saura combler toutes vos demandes, de superbes villes, des côtes, des animaux, une culture riche… Ce fut pour nous un voyage exceptionnel qui m’a beaucoup marqué. Et je suis d’autant plus certaine que le Royaume Uni, quelque soit le pays, est mon lieu de coeur.

On se retrouve bientôt pour une destination… légèrement plus exotique. Suivez moi sur Instagram (@manonldmz) pour être au courant de toutes mes aventures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s