How to : Couchsurf like a star

Il y a différentes façons de voyager, en avion, en voiture, en train… Quel que soit le moyen de transport que vous choisissez, votre voyage sera différent. Evidemment, il en va de même pour le logement. J’avais déjà conscience de ça quand j’ai commencé à voyager mais je ne me rendais pas compte à quel point ça pouvait être vrai. A quel point un voyage pouvait être radicalement différent en fonction du logement et du moyen de transport choisit.

Pour faire un rapide historique, j’ai fait mon premier voyage seule en 2011, à 18 ans. Par un concours de circonstances je me suis retrouvée seule avec un billet d’avion pour Londres. Me sentant trop jeune pour dormir à l’hôtel j’ai retourné internet pour trouver une famille qui pourrait m’accueillir. C’était ma première expérience de voyage moins classique et j’avais trouvé ça extraordinaire, de me retrouver intégrée à cette famille… Je me suis vraiment sentie comme une anglaise à part entière pendant cette semaine. Et surtout, j’ai découvert Oxford (où je séjournais) avec leurs yeux à eux, et ça, je m’en souviendrai toujours.

Donc, quand en 2013, mon amie Hélène et moi décidons de partir une quinzaine de jours en train (grâce à Interrail), nous savons que nous ne voulons pas passer notre temps dans des chambres d’hôtels. Nous voulons vivre autre chose, nous mêler à la culture et surtout rencontrer des gens. Aussi, je ne vais nous mentir, financièrement, nous devions trouver une solution. Je ne sais plus vraiment laquelle de nous deux avait entendu parler de Couchsurfing mais dès que nous nous sommes posées la question, il a été évident que c’était LA solution.

Le Couchsurfing c’est quoi ? Tout repose sur la confiance et le fait d’aider sans rien attendre en retour. C’est un concept dans lequel l’argent ne trouve pas sa place. Dans chaque ville, des gens proposent un canapé ou un matelas gonflable aux voyageurs de passage. Ensuite, il suffit d’envoyer un mail à la personne avec qui on pense que le courant passera le mieux, si cette personne est disponible et que notre profil lui plait, alors, nous avons un logement gratuit pour le nombre de nuits qui nous plaira.

Alors je ne vais pas vous mentir, des tordus, il y en a. Comme partout. Mais avant de rester chez un hôte on échange de nombreux mails, pour s’organiser mais surtout pour apprendre à se connaitre. Alors faites moi confiance, les gens qui sont là pour de mauvaises raisons, vous les repèrerez après seulement quelques échanges. Mais n’hésitez pas à beaucoup discuter si vous avez un doute.

Revenons à notre voyage, à Hélène et moi. Nous partions dans cette aventure, pleines d’excitation mais aussi avec un peu d’appréhension. Nous n’avions jamais expérimenté le Couchsurfing et avions entièrement organisé notre voyage grâce au site. Alors forcément, si un hôte nous lâchait, nous n’avions aucun plan B.

Premier arrêt, Haarlem, à côté d’Amsterdam. Notre premier hôte, mais très probablement celui qui nous aura le plus marqué. Après de multiples péripéties, nous arrivons à 1h30 du matin dans une maison un peu étrange et entièrement vide, la personne nous avait caché ses clés à l’extérieur. Après avoir passé un certain temps à chercher comment allumer la lumière, nous nous résignons à nous installer dans le noir, terrifiées, avec une bombe lacrymogène entre nous. Mais finalement, nous n’avions aucun raison de nous inquiéter, Jordan était une personne en or qui nous a complètement rassurées quant au reste de notre voyage en Couchsurfing. Nous sommes allés tous ensemble à un petit festival de musique, Jordan nous a cuisiné de sympathiques plats que nous avons dégustés en buvant du bon vin rouge, l’hôte parfait en somme.

1013680_10201217840305413_1284440360_n1045193_10201217839825401_113754763_n

Cette première expérience nous a fait prendre conscience que si nous faisions du Couchsurfing, nous allions devoir faire confiance à l’espèce humaine et ne pas céder à la paranoïa qui parfois peut nous envahir dans ce genre de situation. C’est l’expression même de l’idée du « paie ton prochain », si l’on donne inconditionnellement,  le jour où on en aura le plus besoin, des gens seront là pour nous. Ou « on récolte ce que l’on sème » si vous préférez. Si vous ne faites pas facilement confiance aux gens, que vous avez des doutes sur le fait qu’on puisse héberger par simple gentillesse, alors le Couchsurfing n’est peut être pas fait pour vous…

Après Amsterdam, nous avons mis le cap sur Edinburgh, pour le Couchsurfing qui restera pour moi le plus extraordinaire que je n’ai jamais fais. Sur place, nous rencontrons notre hôte pour 4 jours, Vanjul, qui nous attendait à la gare. Pour la première nuit, son colocataire et lui nous ont laissé un « vrai » lit pour que nous puissions nous reposer. La gentillesse incarnée. Les 4 jours que nous avons passé en Ecosse ont été des jours bénis. Un des meilleurs voyages que je n’ai jamais fait. Déjà, la ville en elle même est magnifique, mais en plus nous avions un hôte absolument incroyable avec une bande d’ami internationale et hilarante. 

Capture d’écran 2016-04-24 à 20.03.47

1011212_10201217847345589_1043964395_n

Pour la fin de notre périple nous avons encore rencontré plein d’autres personnes. Mais nous ne sommes pas là pour écrire un essai alors je ne vais vous donner que nos 3 meilleurs expériences (pour moi… il faudrait avoir l’avis d’Hélène). Et la 3ème ne fait pas partie de ce grand voyage en train. Il s’agissait d’un plus petit séjour à Stockholm où nous avons été hébergées par Jamie, un anglais expatrié avec qui nous avons passé une journée à visiter et discuter de musique, suivie d’une très bonne soirée avec d’autres membres de Couchsurfing. Mais le mieux, dans ma mémoire, restera toujours le lendemain matin, quand notre hôte nous a réveillées avec les bonnes odeurs d’un petit déjeuner anglais dégusté devant la version suédoise de la Nouvelle Star. Un plaisir simple mais que je n’oublierai probablement jamais.

1233521_10201745478216031_1600371713_n526892_10201757715361952_774853239_n

Pour finir, je vais essayer de vous donner un conseil. Les gens que vous allez rencontrer si vous vous lancez dans le Couchsurfing vont beaucoup, beaucoup donner pour vous. Croyez moi. Aussi bien donner de leur temps en vous organisant de chouettes visites et d’inoubliables soirées mais aussi de leur argent en vous faisant à manger même si ce n’est absolument pas dans le contrat de base. Alors n’hésitez à prendre dans vos valises des petites spécialités de chez vous à leur offrir et par exemple, à leur cuisiner un petit repas quand vous serez chez eux. Cela leur fera toujours plaisir et leur montrera surtout que vous n’êtes pas uniquement là pour faire des économies. Ce qu’il ne faut jamais faire. Le Couchsurfing est une expérience incroyable, pas un moyen de voyager gratuitement.

Aussi, si vous avez un coin de salon ou un canapé, n’hésitez pas à accueillir des voyageurs. Vous ferez autant de rencontres et rendrez la pareille pour vos hôtes. 

N’hésitez pas, il y a très peu de chances que vous le regrettiez.

Et si un jour vous passez par Annecy, n’hésitez pas à me contacter sur mon profil CS !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s